Mes équipements incontournables

Équipements : voici les articles qui sont toujours dans mon sac dès que je pars plus de 2 jours en randonnée.

rando inside, randonnée, équipements

  • La lampe frontale : en plus de l’intérêt qu’elle a pour le bivouac, j’ai choisi un modèle puissant qui me permet de randonner de nuit et d’être visible au cas où. Elle est munie d’un variateur d’intensité permettant de choisir la puissance nécessaire et donc d’économiser les piles.
  • La cordelette : elle me sert à accrocher mon matelas sur mon sac à dos, de hauban pour rigidifier ma tente en cas de vent violent, de corde à linge, de lacet de rechange… Longueur 2,20 m pour un diamètre de 2 mm. Résistance 150 kg.
  • Le couteau : utile en cas de chorizo et aussi pour tailler un cure-dent après, couper la cordelette pour faire un lacet, dépanne en cas d’oubli de cuillère, percer un trou dans une matière souple, faire une sardine de dépannage. Il n’est pas vraiment indispensable en soi mais inégalable en cas de besoin.
  • Briquet : c’est toujours un petit Bic à pierre. Il me permet d’allumer mon réchaud ou le p3rs, un feu en cas de besoin, sertir une cordelette, un lacet ou une sangle qui s’effiloche, à désinfecter une aiguille.
  • Le bonnet : la déperdition de chaleur par la tête est énorme, jusqu’à 30 %. Je le prends même en été car il me permet d’emporter une couche thermique fine en moins pour le soir (gain de poids et de place). Composé à 50 % de laine, il a une bonne régulation thermique et sait être chaud le soir au bivouac. Il est volontairement non coupe-vent pour un meilleur transfert de la transpiration. En cas de problème, il est un complément essentiel à la couverture de survie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.