La peur du bivouac ou le syndrome du P.C.R (Petit Chaperon Rouge)

Il m’est arrivé de croiser beaucoup de randonneurs passionnés au cours des mes ballades. La plupart d’entre eux, n’avaient jamais franchi le cap de dormir dehors. Des fois, la rando à la journée leur suffisait mais dans d’autres, c’était la peur de dormir dehors.

Je trouve le sujet difficile, car pour avoir questionné mon entourage sur leurs peurs de dormir en extérieur, il en est ressorti que beaucoup de paramètres personnels rentraient en compte.

Pour ma part, je dors vraiment très bien dehors, je m’y sens en sécurité, dans mon élément. J’ai voulu creuser ce qui me permettait d’être si serein dès la nuit tombée et j’ai pu constater que cela n’était pas inné chez moi, ça s’est construit avec le temps. J’y reviendrais dans un second temps.

Il me semble qu’avant d’aborder le sujet du « berger violeur psychopathe mangeur d’humain », il est intéressant de se pencher sur les sources de nos peurs. À mon avis, le vécu, l’éducation, les fantasmes, les présupposés ou les croyances sont autant de facteur qui ne nous rend pas tous égaux devant nos peurs. La différence de sexe joue également dans la balance.

rando inside, randonnée, bivouac
(source http://luluh.canalblog.com)

Lire la suite