Marcher, le rituel du matin

Je vous propose aujourd’hui une réflexion autour d’un rituel qui va certainement améliorer votre quotidien et votre productivité.

Il n’est pas vraiment question ici de vous amener à aller marcher, sac au dos à la tombée du lit mais plutôt de reconsidérer les premières minutes de la journée comme un moment pour soit, une façon de réveiller le corps et l’esprit.

rando inside, randonnée, rituel

Il n’y a rien de plus difficile que d’amener un rituel nouveau dans son quotidien. Je dirais même que la difficulté n’est pas d’instaurer un rituel mais de s’y tenir. Nous en avons tous et n’y prêtons plus attention. Prenez l’exemple du matin, au réveil. Certaines de nos actions matinales sont désormais automatiques et il est difficile de s’accorder une vingtaine de minutes dans un emploi du temps parfois chargé dès les premières minutes de la journée : douche, petit déjeuner, brossage de dents et en parallèle s’occuper du petit dernier, ramasser le café renversé, ne pas louper l’heure du décollage vers le travail, l’école… Quel planning ! La journée est commencée, on est au travail, le goût du café dans la bouche, la trace de l’oreiller sur la joue et on sait que le prochain moment pour nous sera à la pause déjeuner… whaou !

On a l’habitude d’entendre que pour rester en forme, il est bon de marcher au moins 30 min par jour. On me promenant sur le net à la quête d’informations à ce sujet, on trouve de tout : bon pour la circulation sanguine, contre les varices, bon pour le cœur, permet de se muscler, perdre des calories, découvrir de nouveaux lieux, augmente la densité osseuse, soulager les maux de dos, … et il en reste !

rando inside, randonnée, rituel

Un point qui me semble important est celui qui considère la marche comme un moyen efficace contre l’anxiété et la dépression. Une enquête menée par des chercheurs de l’Université de Stirling en Écosse qui décortiquait huit études concernant les effets de la marche sur 341 personnes va dans ce sens. En effet, marcher nous permet de nous rapproprier notre corps et ainsi faire un premier pas vers le contrôle d’autres aspects de notre quotidien. En clair, marcher nous amène à nous sentir vivant : on ressent nos muscles, on prend conscience du souffle, du monde qui nous entoure.

Cette prise de conscience est essentielle car elle est un premier pas vers la gestion de nos ressentis puis celle de nos émotions. La régularité de cette pratique (et c’est là la clé), développera petit à petit cette conscience qui fait que l’on se sent et se ressentons comme entité à part entière dans le monde qui nous entoure et dont on fait parti.

Et c’est là que c’est bon ! Car, si je suis vivant, c’est que j’ai la possibilité de mener des actions dans mon quotidien. L’activité sportive, la marche de bon matin dans notre cas, va donc permettre au corps de se réveiller, de prendre toute la mesure de ce qui nous entourent et permettre à notre cerveau une mise en marche tout en douceur.

La libération d’endorphines après plusieurs minutes vont stimuler, en plus de vos muscles, votre cervelle. Cela va jouer sur votre motivation, votre capacité créative, votre analyse et vos réflexions.

rando inside, randonnée, rituel

Pour résumer: si vous mettez votre réveil à sonner entre 20 et 30 minutes plus tôt, cela veux dire que vous allez prendre du temps pour vous et d’être en condition pour attaquer une nouvelle journée. Vous aller partir marcher puis déjeuner d’un appétit naturel. Vous serez en pleine conscience dans vos automatismes matinaux car votre corps sera réveillé puis pourrez vous mettre au travail de manière performante, voir créative, boosté à l’endorphine ! Bande de drogués !  (il faut bien 20-30 min de marche pour que le processus s’enclenche)

Pour avoir expérimenté cela, je peux sans nul doute vous encourager à essayer. Commencez petit, 10 min puis 15 etc, car un rituel est difficile à automatiser. Le but est que la marche du matin devienne aussi naturel que le brossage de dent. Si vous êtes régulier, vous serez récompensés.

Pour vous motiver, mettez une intention à cette marche matinale : aller voir le marcher sur la place d’à côté, offrez vous un lever de soleil, emmener votre enfant avec vous etc. C’est un moment qu’il est agréable de partager, ne vous privez pas !


« Vous aimerez certainement cet article »:

La peur du bivouac ou le syndrome du P.C.R (Petit Chaperon Rouge)


 

Abonnez-vous et Téléchargez ma vidéo gratuite


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *